SPECTACLE 2017

LES DATES

28 janvier 2017 au Forum Meyrin

12-reves-en-boite-f-burkha-janv2017

(Photos de la générale à Meyrin le 27janv.)

10, 11, 24 et 25 février 2017 à Orzens

(photos Orzens 25 février)

25 mars 2017 à l’Esplanade du Lac de Divonne

la BOITE se referme sur les REVES F-Burkha mars-2017

Samedi à Divonne-les-Bains nous avons fermé la BOÎTE pour la dernière fois. Elle y gardera nos RÊVES.

Cliquez ici pour fermer la boîte!

projet affiche spectacle 2017 REVES EN BOITE - blog F.Burkha 25-03-2016

***

Nouvelle création de Gonzague Monney, Nicolas Monney, Clément Monney, Nicolas Thomet

“Rêves en boîte”

  1. Une démarche

L’idée de ce projet a germé dans l’esprit de Christian Gerber, directeur musical de plusieurs chorales, avec l’envie de regrouper ces formations autour d’un spectacle commun.

L’un de ces chœurs, le chœur d’Orzens, inaugurant sa nouvelle salle après un incendie en décembre 2013, l’occasion de se lancer dans une création était née.

Quant au choeur transfrontalier Sapaudia, aimant changer de style au fil des saisons, l’idée de partager cette création avec d’autres choeurs le fit adhérer à ce projet.

Ce spectacle permettra aux différentes chorales de chanter dans d’autres lieux qu’à l’accoutumée, avec un plus grand nombre de participants, un orchestre et des moyens techniques importants.

Dès le départ, les différentes chorales ont été emballées par ce projet.

Pourquoi ce projet ?

Afin de réaliser ce projet nous avons décidé de regrouper plusieurs chorales dirigées par le même chef.

Plutôt que de partir sur des chants qui existaient déjà dans le répertoire francophone et de faire un spectacle vu et revu, l’idée d’une création s’est imposée.

Nous avons choisi de nous entourer de professionnels pour l’écriture de la musique, des paroles ainsi que du texte qui viendra s’intercaler aux chants sous forme de scènes de théâtre.

Dès la première réunion, les acteurs de ce projet (compositeur, auteurs, directeur, comités et choristes) ont trouvé le thème du spectacle et la motivation pour se lancer dans cette aventure.

***

  1. Des interprètes

 

LE CŒUR QUI CHANTE ORZENS –OPPENS LE COEUR QUI CHANTE

Le Cœur qui chante est une équipe dynamique et motivée avec une tradition de chant et de théâtre de plus de 50 ans. Les semaines sont rythmées par nos répétitions, accompagnées d’une grande amitié.

Chaque année nous ouvrons nos portes à un public nombreux lors de nos soirées de chant et de théâtre.

La troupe d’acteurs est non seulement composée de membres du chœur, mais aussi par plusieurs amateurs fidèles depuis des années.

Solidaires avec notre jeune directeur enthousiaste qui nous vient de loin, nous aimons nous déplacer pour aller chanter même en dehors du Gros de Vaud.

Nous nous réjouissons de vivre cette aventure de « Rêves en boîte » en compagnie de chanteurs et acteurs motivés de toute la Suisse Romande.

LE CHŒUR TRANSFRONTALIER SAPAUDIA SAPAUDIA

Le chœur transfrontalier Sapaudia compte à ce jour une  cinquantaine de membres venant de France et de Suisse. Il a été fondé en septembre 2001 et est à la fois  société communale de Meyrin (Suisse) et association française Loi 1901 à Divonne–les-Bains (France).

Selon la légende, le nom Sapaudia voudrait dire : « Pays des sapins ». Il se situait au Ve siècle sur un large territoire comprenant les régions de l’Ain, du Rhône, du Lac Léman et de l’Aar englobant les cités de Genève, Nyon et Avenches.

Une dénomination sans frontière pour un chœur ouvert à toutes les manifestations possibles de la musique et du spectacle sans barrières culturelles, musicales ou géographiques. La preuve d’ailleurs avec notre chef qui vient de loin toutes les semaines pour notre plus grand plaisir.

Afin de faire découvrir au public des émotions différentes, chaque année amène un répertoire nouveau.

Une partie des choristes a déjà vécu l’expérience d’une création et se réjouit de participer à ce projet ainsi que de le partager avec d’autres chanteurs et acteurs.

***

  1. Une histoire

 

L’histoire de « Rêves en boîte »

Ce qui nous a amené à la thématique du rêve est la liberté d’écriture que cette thématique offre. Dans un rêve, tout est permis. Ceci ouvre la fenêtre à toutes les  sortes de fantaisies et de situations saugrenues. Et « … en boîte », simplement par rapport à l’idée de scénario que nous avons eue (voir résumé ci-dessous). Nous avons donc d’abord travaillé sur l’idée de scénario avant de trouver un titre qui corresponde. A l’instar de « Coke en stock » des aventures de Tintin, « Rêves en boîte » est un titre qui sonne bien et qui permet une utilisation aisée dans le langage courant. Car oui, bientôt tout le monde dira « Il faut absolument aller voir Rêves en boîte, c’est un spectacle génial ! »

« Rêves en boîte » est un conte moderne emprunt d’humour et de poésie… mais surtout d’humour. L’histoire est présentée par une succession de sketchs entrecoupés de parties musicales, où le chœur est un acteur comme les autres, mais avec plus de bras.

Les différents personnages évoluent dans un univers tantôt absurde, tantôt clownesque, entre rêves et réalité.

Le pitch

Imaginez une simple boîte en bois, portant une mystérieuse inscription.

Imaginez que celui qui possède la boîte rêve dedans.

Imaginez qu’elle contienne des personnages farfelus que vous pourriez rencontrer dans vos rêves.

Imaginez que tout soit possible dans cette boîte.

Imaginez nager avec des dauphins sur le cheval blanc de Napoléon au  clair de la lune avec votre ami Pierrot.

Voudriez-vous ne plus jamais quitter cette boîte ?

***

  1. Des étapes de travail

L’écriture est terminée et une lecture du manuscrit a été effectuée en juin 2015.

Les dates

Le spectacle « Rêves en boîte » devrait être joué dans différents endroits en Suisse Romande ainsi qu’en France.

La première aura lieu en janvier 2017 à Orzens.

Elle sera suivie d’une date à l’Esplanade du Lac de Divonne ainsi qu’une autre au Forum-Meyrin ; les deux entre mars et juin.

Cette tournée  nous permettra de présenter le spectacle au minimum trois fois dans des salles de différentes tailles.

Les salles

Orzens : la salle de spectacle a malheureusement été détruite par un incendie en 2013 mais elle devrait être reconstruite d’ici fin 2016. Cette nouvelle salle aura une capacité de 300 places. C’est là que se produit le Coeur qui chante depuis de nombreuses années.

Esplanade du Lac de Divonne : principale salle de spectacle du Pays de Gex (avec le Casino de Divonne), elle a une capacité de 500 places et accueille le chœur Sapaudia chaque année.

ForuMeyrin : une des grandes salles de spectacles du Canton de Genève, elle contient 700 places assises et, tout comme l’Esplanade du Lac de Divonne, elle accueille chaque année le chœur Sapaudia.

***

  1. Une équipe unique et pluridisciplinaire

Le directeur musical               Christian Gerber

Né le 19 mars 1979, Christian Gerber débute ses études musicales par le piano, puis après quelques années s’intéresse à l’orgue. Il travaille dans les classes de Natalie Caccivio-Ischy et Robert Märki et obtient en 2003 son certificat d’organiste à la Haute Ecole de musique de Berne avec mention « très bien ». Il est organiste titulaire depuis 1998 à la Paroisse de Renan (BE).

Parallèlement à ses études d’organiste, il commence la direction de chœur à l’âge de 17 ans en reprenant tout d’abord la direction du Chœur d’hommes de son village natal, Courtelary, dans le Jura Bernois.

Enthousiasmé par sa première expérience de chef de chœur, il reprend alors la direction de plusieurs chorales, dont le Chœur mixte « La Chanson d’Erguël à St-Imier », qu’il dirigera de 2001 à 2011. La direction de ces différents ensembles lui permettra de découvrir plusieurs groupes vocaux d’influences diverses et variées, en passant d’un répertoire traditionnel à celui d’un répertoire plus moderne tel que la chanson française.

Toujours passionné de musique et jouissant d’une solide expérience en direction chorale, il est  actuellement à la tête de quatre chœurs, Le Chœur mixte « Le Cœur qui chante » d’Orzens-Oppens (VD), l’Ensemble vocal « Tram’LA SOL » à Tramelan (JU BE) dont il est le fondateur, le chœur transfrontalier « SAPAUDIA » à Meyrin (GE) et le chœur mixte de l’Etivaz (VD).

Les scénaristes

 Clément Monney est né à Billens en 1986. Très jeune, il se passionne pour la musique et étudie le piano puis l’orgue. Plus tard, il obtient un certificat amateur de direction chorale et dirigera pendant 7 ans le chœur mixte de Massonnens. Il chante à l’Ensemble Vocal Utopie depuis 2001, à l’Octuor Contretemps depuis 2009, mais a également participé à quatre sessions du Chœur Suisse des Jeunes et à une session de l’Eurochoir.

Côté scène, il a participé à divers projets amateurs en tant que comédien, notamment dans le cadre du CO de Romont et du collège de Gambach.

Ayant obtenu un Master of Sciences en mathématique en 2011, il enseigne actuellement les mathématiques au collège de Gambach et les sciences naturelles à l’école professionnelle artisanale et industrielle de Fribourg.

Nicolas Monney est né en 1985 à Châtel-St-Denis, où il a passé toute son enfance. Issu d’une famille où l’art choral est presque élevé au rang de religion, il débute le chant dans la maîtrise locale dès son entrée à l’école. Entre 2001 et 2014, il chante à l’Ensemble vocal Utopie. De 2010 à 2012, il participe à trois saisons du Chœur Suisse des Jeunes ainsi qu’à une session de l’Eurochoir.

Nicolas découvre l’univers théâtral au sein de la troupe éCOlisée, du CO de la Veveyse. Il participe aux deux premières productions de la troupe : « Antigone » de Sophocle en 2001 et « Le Dragon » d’Evgueni Schwartz en 2002. Par la suite, il participe activement aux concerts-spectacles d’Utopie et du Chœur des Chênes en tant qu’acteur ou metteur en scène.

Nicolas vient de terminer son doctorat en chimie à l’Université de Fribourg.

Julien Thomet est né en 1985 et a vécu son enfance à Attalens. Il prend des cours de synthétiseur puis étudie la guitare classique au Conservatoire de Fribourg, obtenant un certificat amateur en 2012. C’est à l’Ensemble Vocal Utopie à partir de 2002 que naît une passion pour l’art choral. Il rejoindra l’Octuor Contretemps en 2011.

Il développe un attrait prononcé pour le théâtre lors de sa participation à la première pièce mise en scène par la troupe du CO de la Veveyse à Châtel-St-Denis. Il jouera ensuite la comédie dans le cadre de son travail de maturité au Collège du Sud à Bulle et à l’occasion des concerts-spectacles de l’Ensemble Vocal Utopie et du Choeur des Chênes.

Diplômé de l’Université de Fribourg en informatique (Master of Science), il travaille actuellement en tant qu’ingénieur logiciel à Fribourg.

Clément Monney, Nicolas Monney et Julien Thomet ont participé à l’écriture de cinq spectacles pour chœurs : « 20h13 » (2003) et « Le conte est bon » (2006) pour l’Ensemble Vocal Utopie, « C’est du beau » (2010) pour le Chœur des Chênes, « Quand Jean vient au chalet » (2013) pour l’ensemble vocal féminin Elles en C ainsi que « Pomme, pomme, pomme, pomme. Un concert de gala » (2014) à nouveau pour le Chœur des Chênes.

Le compositeur      Gonzague Monney

Gonzague Monney. Né en 1981, Gonzague Monney est diplômé du Conservatoire de Fribourg en direction chorale (Laurent Gendre) et enseignement de la musique dans les écoles. Il a complété sa formation par deux semestres de direction d’orchestre à la HEM de Lausanne (Hervé Klopfenstein), et un master de direction chorale à la Kunstuniversität de Graz (Autriche) auprès du célèbre chef viennois Johannes Prinz.

Il est actuellement à la tête de plusieurs ensembles, dont le Chœur Faller de Lausanne, le Laudate Chor Zürich, l’Ensemble vocal Utopie – qu’il a créé il y a 14 ans et La Chanson du Lac de Courtepin. Il est également le Responsable musical des Associations de Céciliennes St-Henri et Ste-Croix (21 chœurs) et exerce les fonctions d’expert USC pour les passages de chœurs devant jury. Il est aussi membre du comité de la Fédération Suisse Europa Cantat (FSEC).

Ses compétences et son expérience, Gonzague Monney les partage également en enseignant la direction chorale à Berne pour le compte de la fondation EducARTES, ainsi qu’à titre privé, et en tant que professeur de musique à mi-temps au Gymnase intercantonal de la Broye (GYB) à Payerne.

Dès son enfance, Gonzague Monney a chanté dans de nombreux ensembles. Il a notamment participé à deux sessions d’été du World Youth Choir (Afrique du Sud & Namibie en 2007, Hong Kong, Chine & Macao en 2008).

La composition occupe également une partie de son temps ; il a ainsi écrit une cinquantaine de pièces pour chœur dont trois messes brèves, et notamment un Gegrüsset seist Du, Maria qui a obtenu le 2e prix du jury et le prix du public du concours de composition Label Suisse en 2008 à Lausanne. Il écrit régulièrement sur commande.

Le parolier                       Louis Despont

Né en 1949, Louis Despont, que tous ses amis appellent Loyon, est un jongleur de mots. Après des études au collège St-Michel et à l’Université de Fribourg, il entre dans l’enseignement auprès des jeunes des classes pratiques du CO du Belluard.

Ecrire des paroles de chansons, il l’a toujours fait: d’abord à l’occasion de mariages, anniversaires ou fêtes diverses, en plaquant sur des airs connus des paroles de circonstance, ceci avec la plus grande facilité. Ce qui n’était qu’amusement devient plus sérieux avec la rencontre de Michel Ducarroz. De leur collaboration naîtra le fameux «Petit Bistrot» (1978), puis, pour la Chanson des Quatre Saisons, les textes du spectacle de «L’Arbre» (1979). Il est aussi l’auteur des textes de présentation de deux spectacles créés en souvenir de Michel Ducarroz: «Ma Vie en Chansons» interprété par La Cie du Carreau (1990) et «Ducarroz à tout cœur» (1999).

Depuis la fin des années 80, plusieurs chefs de chœurs et musiciens lui confient l’écriture de textes. C’est ainsi qu’il eut l’occasion de collaborer avec des compositeurs de tous bords. On peut citer notamment Francis Volery, Henri Baeriswyl, Jean-Marie Kolly, Louis-Marc Crausaz, et enfin Gonzague Monney, pour quelques pièces humoristiques et un chant de Noël «Vers toi, Marie».

En 2002 et 2006, il a écrit, pour le décanat de St-Maire et le chœur paroissial de Praroman les textes français de deux messes composées par son collègue de CO, Jean-Marie Kolly, ce qui lui permettra ce raccourci saisissant: «J’ai commencé par une chanson à boire et voilà que je goûte au vin de messe!».

Entre 2005 et 2007, sur demande de Gonzague Monney, il participe à l’écriture de 16 chants sur le thème de la météo, chants qui feront partie du spectacle « C’est du beau » qui verra finalement le jour en octobre 2010.

Le metteur en scène

LE THEATRE: UNE PASSION          GERARD DEMIERRE

Gérard Demierre, »l’enfant terrible du spectacle », a le don de réaliser l’impossible!

Après avoir fréquenté la « Kunstgewerbeschule » de Basel, le « Piccolo Teatro » de Milano,et « l’Ecole Nationale du Cirque » de Paris, il débute sa carrière de comédien en 1971 au théâtre de l’Avant Scène de Bâle. Il jongle avec les idées les plus folles, les acteurs et les lieux de ses créations. La musique, le texte, la voltige, les cascades, le mime, le masque et l’expression corporelle n’ont plus de secret pour lui. Il transmet avec talent et plaisir ses connaissances et ses exigences à ses interprètes.

Rien ne résiste à son envie de réaliser, de mettre en scène, de faire plaisir, d’amuser et de divertir. Que ce soit dans un champ de maïs, dans une gravière, dans une fabrique de chocolat, dans une usine électrique, dans une forêt, dans des grottes, dans un cimetière de voiture, sur scène ou sur l’eau, dans un théâtre, à l’opéra ou sous un chapiteau, il fait travailler avec bonheur les amateurs comme les professionnels.

De l’opéra au polar, de la comédie musicale au théâtre, il a signé à ce jour plus d’une centaine de spectacles. Son travail a été récompensé en 2000 par le « Prix de l’Eveil culturel » de son canton de Vaud et le « Prix Culturel » de sa ville de Morges.

Il dirige aussi les « Ateliers d’Action et de Formation Théâtrale » qui proposent des stages de théâtre dans différentes écoles et institutions avec un spectacle comme finalité.

Il travaille aussi dans le domaine art-thérapie, avec des malvoyants, malentendants, toxicomanes, handicapés ou grands brûlés.

Mime, comédien, animateur TV, réalisateur, pédagogue, metteur en scène, co-directeur du Petit Théâtre de Lausanne durant 15 ans, il se considère comme un artisan qui, depuis bientôt trente ans, fait bouger le monde du spectacle.

Le scénographe      FEDERICO BURKHA

Federico Burkha
Frédéric Frédéric Burkhard né le 7 août 1965

BIOGRAPHIE ET CURRICULUM VITAE

Federico Burkha’s Weblog : http://burkha.me

L’orchestre

Nicolas HAFNER, Compositeur      Nicolas HAFNER

Nicolas Hafner est né le 10 mai 1967 à Genève, dans une famille de pédagogues et de mélomanes. Très vite intéressé par la musique, il commence à 6 ans des études de violon et de solfège, puis, à 13 ans, des études accélérées de piano avec Madile Volken au Conservatoire. Après avoir fait toutes ses études à Genève il entre au Conservatoire Supérieur où il entame une licence en musicologie, des études d’écriture (harmonie, contrepoint, orchestration, composition) et d’instruments (violon, piano et orgue). Il est récompensé plusieurs fois par des premiers prix lors de concours d’improvisation – le prix « Rochette» et le prix « Adolphe Neuman »- .

Il fonde le « Swisstet », formation qui reprend les airs populaires suisses en jazz et participe à une multitude de projets dans des univers musicaux très différents (jazz, rock, pop, chanson française, musiques latines, musiques contemporaines).

Depuis 1987, il a composé plus de trente musiques de scène, essentiellement pour des théâtres genevois; des musiques de film (Mocky, Mieville), des pièces symphoniques et chorales, plusieurs pièces de musique de chambre, de nombreuses pièces pour piano et quatre grandes œuvres vocales parmi lesquelles ‘La Tour le Déluge et l’Enfant’ œuvre écrite pour Sapaudia, d’après un livret de Daniel Hameline et interprétée par l’Orchstre Buissonnier de Genève.

Depuis 2006, Sapaudia s’honore de compter L’Orchestre Nicolas Hafner parmi les professionnels du spectacle qui l’accompagnent.

L’Orchestre Nicolas Hafner fut constitué en 1995 et est probablement, de part la diversité de ses activités et la renommée de ses musiciens, un des orchestre les plus prisés de la région de Genève.

Cette formation anime des soirées privées (galas, soirées d’entreprise, anniversaires, mariages) et accompagne des spectacles de théâtre, des revues et des tours de chant.

Plus d’informations sur www.monOrchestre.com

***

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :